• Réconciliation ? Je persiste et je signe !

    Je n’en attendais pas tant. Ma tribune au JDD a provoqué un début de conscience unitaire et de renouveau et évidemment, des réactions inhérentes aux professionnels des mouvements sociaux et au sectarisme de fer de certains. D’abord, merci à ceux qui ont trouvé dans mes propos l’écho de leurs propres préoccupations.
  • LREM ou la deuxième droite juppéo-pompidoliste et le front démocratique anti-Macron

    Contrairement à ce que tout le monde semble penser, Emmanuel Macron n’est pas seulement un technocrate obsédé par la conversion de la France au modèle anglo-saxon. Même si c’est sa seule nature idéologique, c’est aussi, ou dans le même temps, un politicien dans le sens le plus vulgaire du terme.
  • Je soutiens l'union de la gauche et des écologistes par les territoires

    Je soutiens la démarche du Sénateur Ronan Dantec. Son appel est la bonne approche : celle qui contourne les blocages de sommet ; celle qui s’appuie sur la gauche municipale ; celle qui cherche les nouveaux chemins de l’union et du renouveau.
  • Carnet de France : Hénin-Liévin-Lens

    C'est au tour du mythique bassin minier du Pas-de-Calais. J'ai visité Hénin-Beaumont, Liévin et Lens. C'est un pan de notre histoire nationale qui m'a accueilli pendant une journée. Un bassin en transition, de l'aube du décollage industriel à la quatrième révolution industrielle.
  • La gauche a le destin de la France entre ses mains

    L’extrême droite joue sur la fragmentation pour tenter d’accéder au pouvoir. Ces élections ont symboliquement remis Marine le Pen en scène. Tous ceux qui pensaient la présidente du Rassemblement national hors-jeux, ce qui n'était pas notre cas, se sont trompés.
  • Place à la social écologie

    Emmanuel Macron a perdu son plébiscite. Marine le Pen est réinstallée. Et c’est elle qui est en marche maintenant. La démocratie est en danger. Tel est le résultat de deux ans de politique jacobine, solitaire, misant sur les populismes pour se maintenir.
  • Carnet de France : Saint-Ouen

    Voici le temps de Saint Ouen où je continue, en prenant mon temps, à parcourir la France municipale. Saint-Ouen est une de nos villes hybrides, une banlieue de Paris qui s’émancipe. Une cité bordée par la grande muraille du périphérique. Mais qui, comme Boulogne en son temps, est en voie de gentrification
  • Je veux aider à refonder une gauche tranquille - Le Figaro

    INTERVIEW - Emmanuel Macron devait mettre la France en marche, force est de constater qu’elle est en panne. Sa réponse aux «gilets jaunes» est dilatoire et technocratique. Il n’y a plus d’autorité républicaine. Aucune concorde nationale pour l’urgence sociale.
  • Carnet de France : Hirson

    Hirson, petite ville comme il y en tant, nichée à quelques kilomètres de la frontière de la Belgique, une cité de la France profonde, où une poignée d’élus se battent, dans l’indifférence de Paris, pour maintenir à flot plus de 10 000 habitants, voire 25 000 si on se met à l’échelle de la communauté de communes. Là, il s’agit de maintenir une communauté ensemble ; là, on se bat pour les oubliés.
  • Mes nouveaux combats demain dans Le Figaro

    L’ancien premier secrétaire du PS (2014-2017) engage un tour de France de la gauche unie des villes et des villages, et compte faire des propositions au lendemain des européennes.