• La gauche doit se reconstruire sur i24NEWS

    La privatisation d'ADP, le bilan des européennes, Macron la deuxième droite, la réforme des allocations-chômage, la dérive de l'UNEF, l'avenir de la gauche et sa jeunesse avec Charlotte de Turquiem... Jean-Christophe Cambadélis répond sur i24
  • Forum Radio J du dimanche 16 juin

    Le replay de l'émission du 16 juin : Municipales : "Benjamin Grieaux‏ne se prend pas pour la moitié d’une cacahuète. Si son leadership ne va pas de soi dans son parti, il n’ira pas de soi à Paris".
  • Jean-Christophe Cambadélis de retour dans le bassin minier !

    Il s’est lancé dans un « tour de France de la gauche municipale » qui le conduit ce jeudi dans le bassin minier. À Hénin-Beaumont, déjà conquis par le RN, puis à Liévin et Lens, deux villes où les résultats des Européennes ont déclenché l’état d’urgence pour les socialistes encore en place.
  • Violences policières dans les manifestations

    Le pavé sur les manifestants Le geste n'est pas excusable mais explicable. Les policiers n’ont pas à jeter des pavés ou gifler des manifestants. Cela doit être dit et sanctionné, le cas échéant.
  • Macron n'a pas convaincu !

    Les Français ont déjà répondu : à 63 %, ils ne sont pas convaincus. Le constat était pourtant lucide, mais le fait de cocher toutes les cases, avec beaucoup de flous, sans nouveau dessein pour le pays, n’a pas convaincu (...).
  • La France va mal !

    Suicide des policiers « C’est un drame (...). Nous vivons un pic de suicides. L’embauche de fonctionnaires bien-sûr. Mais, il faut remettre à plat la profession ; en finir avec la politique du chiffre ; décharger la police de la sécurité du quotidien ; revoir les relations hiérarchiques (...). Pour autant, est-ce la seule profession avec un taux important de suicides ?
  • La fin du grand débat

    Manifs : interdire d'interdire ? La loi anticasseur a été sanctionné dans sa dimension emblématique. Le texte mettait en cause les libertés publiques. Nous avions débattu de ce sujet sur ce plateau. Et tout le monde savait que cela se terminera ainsi. Même le président l’avait compris. Il avait, d’ailleurs, lui-même saisi le conseil constitutionnel (...).
  • Il faut punir les gilets jaunes

    Redevance télé : Je ne sais pas ce que cherche monsieur Darmanin ! à chaque fois qu’il se déplace, il supprime un impôt. Il fait souvent des annonces et même plus que le premier ministre voire le président de la République.
  • Emmanuel Macron nous fait une rechute

    Il est confronté à deux crises majeures : le Brexit et les émeutes dans Paris. Et, maintenant, il ouvre un nouveau front contre le Sénat (…). Franchement, ça ne méritait pas que l’exécutif surjoue l’honneur bafoué. Car, de deux choses l’une : soit il n’y a rien dans le rapport et donc le Sénat aura eu tort ; soit il y a quelque chose et le Sénat aura joué son rôle (…).
  • Grand débat : les Français sceptiques

    « Christophe Castaner a commis une faute politique et Édouard Philippe aurait dû le rappeler à l’ordre. On ne peut pas, tout à la fois, dire au pays qu’il est au bord de l’abîme et passer sa soirée en boîte de nuit quand on est ministre de l’intérieur ; quand on est ministre, on met un certain nombre de choses entre parenthèses ». « En ne réagissant pas, Édouard Philippe donne l’impression de passer l’éponge ; il fallait un geste qui rappelle à l’ordre son ministre de l’intérieur. »