• Sur LCI pour Le dîner des Présidents

    L’incident du Conseil régional de Bourgogne démontre, s’il en était besoin, que le Rassemblement national au pouvoir ça serait la violence au-delà de la guerre civile dans les mots (...).
  • La gauche morcelée en chapelles doit faire bloc pour un nouvel imaginaire

    La question est stratégique: comment battre Emmanuel Macron sans faire venir Marine Le Pen?
  • Le Diner des Présidents

    Un roman qui renouvelle le genre "du livre politique", mêle fiction et réflexion et met en scène et en confrontation d'anciens présidents de la République et Emmanuel Macron le jour où les Gilets jaunes envahissent Paris et font vaciller la République.
  • Jean-Christophe Cambadélis : « Il faut refonder la gauche pour mieux la rassembler »

    Pour l’ancien premier secrétaire du Parti socialiste, il est urgent de réunifier le social et l’écologie
  • Cambadélis invente un « dîner des présidents » truffé de moments de vérité

    Décembre 2018. Les Gilets jaunes font trembler la République, Paris est parsemé de voitures calcinées et de vitrines éclatées. Emmanuel Macron, dans le plus grand secret, invite à dîner, dans un restaurant grec de la rue LaFayette (Paris IXe), ses prédécesseurs à l’Elysée. Seul Valéry Giscard d’Estaing ne viendra pas, « rapport au nom du restaurant », les Diamantaires…
  • Mon intervention devant le congrès du Mouvement des citoyens

    D’abord, merci de m’avoir invité à prendre la parole devant votre congrès de fondation. Ensuite, permettez-moi de saluer votre premier secrétaire Jean-Marie Alexandre, à travers lui Jean-Pierre Chevènement, Sabine Van Hegue. Et je ne peux pas ne pas avoir une pensée pour Georges Sarre.
  • Le débat ne fait que commencer

    Début d’une nouvelle gauche plurielle : David Cormand, Adrien Quatennens, Emmanuel Maurel, Marie-Noëlle Lienemann, Nathalie Perrin-Gilbert, Bastien Faudot, Virginie Rozière et Jean-Christophe Cambadélis ce week-end à Rochefort
  • Ma tribune dans L'Opinion "J'aime la Gauche"

    C’est bientôt la rentrée. Les marronniers sont de sortie. Et pourtant la situation n’a rien d’habituel.
  • RFI matin du 11 juillet

    "Même si on ne peut pas juger les pratiques d’hier avec les lunettes d’aujourd'hui, ces pratiques sont aujourd'hui insupportables d’autant que de Rugy avait mis les députés d’hier et d’aujourd'hui à la diète".
  • Réconcilions-nous !

    "L'ancien patron du parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis veut sortir la gauche de l'ornière et appelle à ce qu'elle se rassemble." Le JDD