• Samedi : Débattre ou manifester

    Il faut, certes, manifester sans violences. Mais imposer les thèmes du débat (...), surtout si personne n’y va, n'est pas les aspirations du peuple qui seront pris en compte ; c’est imposer la lecture d’Emmanuel Macron. Il faut que partout l’ISF, les 80 km/h, le RIC, la désindexation des retraites, le smic etc. soient l’exigence.
  • Manif samedi : ras-le-bol ?

    Il y a incontestablement un parti de l’ordre en voie de constitution. Il ne profite pas à Emmanuel Macron (...). Le grand paradoxe c’est que, aucun des Républicains, ni du Rassemblement national, ni du Debout la France n’en sont. Nous avons donc des Gilets jaunes hors la gauche et un parti de l’ordre hors la droite (...).
  • Gilets jaunes : interdire les manifs ?

    Nous sommes dans un moment intermédiaire. Le président de la République a manifesté sa volonté pour que le mouvement s’arrête ; il a réaffirmé la nécessité de l’ordre républicain ; il a indiqué qu’il serait intraitable sur le sujet. Dans le même temps, Éric Drouet a voulu une action spectaculaire pour choquer l’opinion. Les deux ont eu gain de cause.
  • « Les gilets jaunes seront encore pendant plusieurs mois de toutes les mobilisations »

    Je ne peux être que favorable au référendum à questions multiples, l’ayant moi-même défendu avec des parlementaires en 2013 (...). Reste à savoir, quelles en seront les questions ? (...). Dans le même temps, je m’interroge : la lettre que le président compte envoyer aux Français sera-t-elle une lettre de cadrage sur les questions à poser au référendum ? Balisera-t-elle le débat ? (...).
  • Chronique du 21 décembre 2018

    "On ne peut que le souhaiter pour la France (...)! vu l état des partis de gouvernement, je ne donne pas cher de leur situation en cas de présidentielle ou de dissolution de l'assemblée (...); et c'est alors le saut dans l'inconnu ! ...
  • Chronique du 14 Décembre

    « On est face à un mouvement qui est très ancré dans la base et qui ne s'inscrit pas dans un processus de négociation mais dans un processus de reconnaissance : les oubliés du développement économique et social ou même de la politique menée depuis plusieurs années »
  • Chronique du 9 Novembre 2018

    « Les Français veulent qu’il y ait une augmentation du pouvoir d’achat »
  • Chronique du 2 Novembre 2018

    "la guerre civile n’est que dans les mots. Heureusement, mais ce n’est pas sans conséquence. (,,) la violence est partout dans la société, pas seulement dans les quartiers (,,,) "